Il s’agit tout simplement de calculer sa consommation en énergie au cours de l’année en y ajoutant aussi toutes les émissions en gaz carbonique aussi appelé gaz à effet de serre. Il est facile d’estimer sa consommation car tous les appareils électroniques sont munis d’étiquettes qui détaillent la consommation et l’émission de gaz, la consommation est exprimée en Kwh, il suffit de la multiplier par le temps d’utilisation par jour puis par 365 et on divise le tout sur la surface, car la consommation énergétique est exprimée en Kwh/m²/an.

Comment se fait le calcul le bilan énergétique obligatoire ?

Le bilan énergétique est devenu obligatoire en France à partir de Janvier 2018, il est fait pour les logements par un professionnel certifié et il est valide pendant 10 ans. Il concerne surtout les logements de plus de 15 ans qui sont loués car ils sont énergivores et parfois ils nécessitent des travaux de réparation. Le bilan énergétique aussi connu sous le nom de diagnostic de performance énergétique comprend après le calcul :

  • Une description détaillée du bâtiment : il est important de bien inspecter le bâtiment et de faire un résumé sur les matériaux de construction, d’isolations, la surface et le chauffage ainsi que beaucoup d’autres détails.
  • Fiches de consommation des différents appareils : elles serviront à calculer la consommation mais aussi à évaluer le niveau de consommation de l’appareil et le classer.
  • Étiquette énergétique : il s’agit de la même chose que la fiche des appareils mais cette fois on fait le calcul pour tout le bâtiment pour l’évaluer.
  • Recommandations ou travaux obligatoires : c’est au professionnel de dire s’il faut faire des travaux pour corriger d’éventuels problèmes.

À quoi sert-il d’en faire ?

Il est important d’en faire pour plusieurs raisons, d’abord cela permet de voir la consommation du bâtiment de façon générale et ainsi faire attention à cette dernière, il permet aussi de trouver des failles ou des problèmes concernant les appareils qui consomment plus qu’il ne l’en faut. Il est utile avant l’achat ou la location dans le sens où on aura une estimation des futures factures et de savoir si le bâtiment est bon ou non et enfin il permet de bénéficier d’aides financières, en faisant un bilan énergétique on peut bénéficier des crédits impôts de transition vers des énergies renouvelables.

Le bilan énergétique est certes obligatoire depuis janvier 2018, mais il possède plusieurs avantages dont il serait dommage de ne pas en profiter. Surtout le fait de mettre en évidence un problème d’un appareil ou un défaut d’isolation et il permet aussi de bénéficier de différentes aides qui ne sont pas des moindres.