Tous les métiers sont nobles, leur noblesse se niche le plus souvent dans leur utilité et la qualité des services qu’ils nous offrent. Cependant, il faut bien avouer qu’il y a bien des métiers qui sont plutôt spéciaux, vu les risques que celui qui les pratique pourrait courir.

Il y a plusieurs métiers que l’on peut aisément qualifier de métiers à risques, mais il y en a un en particulier qui présente une facette plutôt spéciale, c’est le métier de désamianteur. Cela fait quelques années déjà que l’on parle d’amiante et à chaque fois que ce sujet est évoqué, le nom de désamianteur est lui aussi évoqué. Alors, qu’est-ce que c’est qu’un désamianteur, et qu’est-ce qui fait que son métier est si risqué ? C’est ce qu’on va essayer de découvrir dans ce qui va suivre.

Qu’est ce qu’un désamianteur ?

Le désamianteur est une personne qui fait du désamiantage, en gros c’est la mission d’essayer de retirer et de confiner toute présence d’amiante. Les opérations de désamiantage se font sur toutes sortes d’environnements qui sont susceptibles de contenir de l’amiante, ou qui ont pu y être exposé durant une période qui fait que l’environnement en question puisse présenter un danger. L’environnement en question pourrait être un bâtiment, mais cela peut aussi être de divers matériels qui ont été utilisé parallèlement avec l’usage de l’amiante.

Ce n’est que depuis le début de l’année 1997 que le métier de désamianteur est né, sa naissance est le résultat de l’interdiction de tout fabrication, importation ou bien usage d’amiante en France après que ce matériau se soit révélé hautement toxique et cause de plusieurs maladies, une chose qui rend le métier de désamianteur un métier qui est lui aussi hautement dangereux, mais très essentiel pour la sécurité et la santé des autres.

Quels sont les risques du métier de désamianteur ?

Vu l’objet que le métier de désamianteur traite, il est tout à fait normal que ce métier soit exposé à toutes les maladies que l’amiante pourrait provoquer, et l’on peut en citer plusieurs :

  • Durant la pratique de son travail, le désamianteur peut facilement être atteint de la maladie la plus couramment causée par l’amiante, l’asbestose en l’occurrence, une maladie qui est d’ordre respiratoire.
  • Le cancer du poumon et plein d’autres cancers peuvent être des maladies que le désamianteur pourrait développer s’il lui arrive d’inhaler les fibres de l’amiante.
  • Bien sûr, hormis les risques liés à l’amiante, le métier de désamianteur est un de ces métiers où il y a des risques d’ordre du travail, comme les risques de chutes, de heurt et d’écrasement et même parfois d’asphyxie.